↑ Revenir à Tourisme

Le Fort de Mutzig

Suite à la guerre franco-allemande de 1870-1871, l’Alsace et la Moselle sont rattachées au nouvel empire allemand, sous le nom de Reichsland Elsass-Lothringen. Dès 1872, Français et Allemands fortifient la nouvelle frontière afin de préparer une future guerre jugée inévitable.

La décision de construire une fortification à Mutzig est prise en janvier 1893 par l »empereur GUILLAUME II. Les premiers travaux débutent en avril de la même année. En liaison avec la ceinture fortifiée de Strasbourg, le groupe fortifié de l’empereur Guillaume II (en allemand « Feste Kaiser Wilhelm II ») aura pour rôle de barrer la plaine du Rhin contre toute offensive française venant de Belfort, afin d’empêcher une opération de grande envergure sur les arrières de l´armée allemande engagée en Belgique.
La Feste est la première construction fortifiée allemande après l´invention de la mélinite, nouvel explosif, au pouvoir destructif trègs supérieur á celui des anciennes poudres noires.

Au fil des années la Feste Kaiser Wilhem II s’agrandira au point de devenir la plus grande fortification allemande de cette époque. Le fort atteint une aire totale de 254 ha en 1914, il est constitué de près de 50 ouvrages divers. Sa dotation en artillerie est unique :
8 obusiers de 15 cm sur affût cuirassé,
14 tourelles pour canon de 10,5 cm,
8 tourelles à éclipse pour canon de 5.7 cm,
12 observatoires cuirassés.
Une garnison théorique de 6 500 à 8 000 hommes selon les sources.

A la veille de la Première Guerre Mondiale, le Fort de Mutzig est la plus vaste et la plus puissante fortification en Europe : 22 tourelles cuirassées répartis sur 254 hectares, pouvant abriter une garnison de guerre de 7 000 hommes ! Le Fort de Mutzig servira de prototype aux fortifications du 20ème siècle : Qingdao (Tsing tau), les festen de Metz-Thionville, la Ligne Maginot, le Oder-Warthe Bogen, le Westwall, le Mur de l’Atlantique, etc.